#TaxeTampon


Le combat actuel

Les tampons, les serviettes hygiéniques et les coupes menstruelles sont taxés comme des produits de luxe, donc à 21%. C'est ce que l'on appelle la #taxetampon. Nous souhaitons que ces produits soient au moins considérés comme des produits de première nécessité, ce qui abaisserait la taxe à 6%.

Pourquoi c'est important

Refuser que ces produits soient inclus à la liste des produits de première nécessité est injuste: bien sûr qu’ils sont nécessaires ! Avoir ses règles, ce n’est pas un optionnel. De plus, il est absurde que des produits comme le chocolat se trouvent sur cette liste si les tampons, les serviettes et les cups n’y sont pas. Pour finir, il s’agit d’un produit dont seule la moitié de la population ne peut se passer, cela devient donc discriminatoire : nous sommes taxé-e-s en fonction de notre sexe !

Que faire ?

C’est une inégalité en plus dans une société déjà très inégalitaire. Réussir à abolir cette taxe serait un petit pas en plus, peut-être surtout symbolique, vers l’égalité. Soutenez-nous en signant notre pétition, en partenariat avec Test-Achats, et en nous suivant sur les réseaux sociaux !